La Clinique Saint-Jean sensibilise aux maladies rénales et soutient la Journée Mondiale du Rein

Dialyse banner
10/03/2015

La Clinique Saint-Jean sensibilise aux maladies rénales et soutient la Journée Mondiale du Rein

  • Une personne sur dix est susceptible de souffrir d’insuffisance rénale au cours de sa vie, notamment les diabétiques ou les personnes souffrant d’hypertension.
  • La prévention augmente les chances de traiter efficacement un problème au rein et d’éviter l’insuffisance rénale.
  • La Clinique Saint-Jean est un des plus grands centres de dialyse à Bruxelles, avec environ 150 patients dialysés réguliers.

Bruxelles, le 10 mars 2015 – La Clinique Saint-Jean soutient activement la Journée Mondiale du Rein et souhaite sensibiliser la population à plus de prévention sur les maladies rénales. Pendant tout l’après-midi du 12 mars, la Clinique Saint-Jean informe sur les problèmes liés aux reins et propose aux gens qui le souhaitent de tester gratuitement leur fonction rénale et de recevoir des conseils de spécialistes en la matière.

Pourquoi la prévention est-elle essentielle ?

Dans un stade précoce, la personne souffrant d’insuffisance rénale n’est souvent pas consciente de sa maladie. Lorsque les symptômes apparaissent, il est souvent déjà trop tard. « De simples tests d’urine ou de sang permettent déjà de déceler rapidement des problèmes de rein et de proposer un traitement efficace de manière précoce. Un problème rénal non traitée à temps entraîne des complications. La prévention est donc essentielle dans cette pathologie. Je suis dès lors heureux que notre Clinique organise des tests gratuits et informe le public de l’importance de la prévention durant cette journée de sensibilisation du 12 mars. », souligne le Dr Joris Vanparys, néphrologue à la Clinique Saint-Jean. Les diabétiques, les patients souffrant d’hypertension, de troubles cardio-vasculaires, de calculs aux reins ou de problèmes de vessie ou de prostate, ainsi que la population âgée de 60 ans et plus, ont plus de risques d’avoir une maladie rénale chronique.
Dans le cas d’une insuffisance rénale, la dialyse reste la seule solution possible pour permette aux dialysés de survivre et de vivre une vie la plus normale possible.

La Clinique Saint-Jean, un des plus grands centres de dialyse à Bruxelles

Le service de la néphrologie de la Clinique Saint-Jean est un des plus grands centres de dialyse de Bruxelles et accueille environ 150 patients réguliers. Le centre de dialyse de la Clinique dispose de 28 postes de dialyse pour le traitement par hémodialyse (à l’aide d’un dispositif médical) et de dialyse péritonéale (à l’aide d’un cathéter). « Nous allons étendre davantage notre capacité pour subvenir aux besoins de nos patients. D’ici 2017, ce seront quelques 40 postes qui seront offerts aux patients dialysés », ajoute le Dr Axel Derwa, le chef du service de la néphrologie de la Clinique.
Deux autres centres externes de dialyse « low care » accueillent également les patients hémodialysés : Valida à Berchem-Ste-Agathe et le Regionaal Ziekenhuis Sint-Maria à Hal. Chacun offre 13 postes de dialyse.

Informations pratiques pour les tests gratuits

Ils se dérouleront de manière continue de 13h à 17h dans le hall d’accueil de la Clinique Saint-Jean, site Botanique (Boulevard du Jardin Botanique, 32 à 1000 Bruxelles). Une équipe de spécialistes et infirmières sera présente pour accueillir, informer et tester la fonction rénale des personnes intéressées. Attention, il faut avoir au minimum 16 ans pour pouvoir se faire tester.
 

A propos de la Clinique Saint-Jean

S’appuyant sur une tradition hospitalière de plus de huit siècles, la Clinique Saint-Jean compte 558 lits et a comme objectif de se positionner comme une organisation professionnelle connue et reconnue et comme hôpital de référence dans la Région bruxelloise et sa périphérie.

Avec l’appui de ses 1.400 collaborateurs hautement spécialisés repartis sur 3 sites (Botanique, Méridien, Léopold I), elle offre en effet des soins personnalisés et de haute qualité afin de restaurer et de promouvoir la santé et le bien-être du patient. Le respect de la diversité culturelle, philosophique et religieuse y occupe également une place centrale.

Fichiers

Fichier attachéTaille
PDF icon communiquedepresse_journeemondialedurain.pdf240.81 Ko