Itinéraire clinique "tumeur ovarienne"

Etapes :

Voici un aperçu synthétisé des principales étapes de cet itinéraire clinique. Il va de soi qu’en fonction de l’état de santé de la patiente, certaines étapes seront adaptées, ajoutées ou supprimées.

  1. Symptômes de la tumeur ovarienne : En général, les symptômes de la patiente sont un ventre ballonné et des plaintes abdominales.
     
  2. Prise en charge et premier examen : La prise en charge dans la Clinique débute dans la plupart des cas après l’arrivée de la patiente aux urgences2. Un premier examen effectué par l’onco-gynécologue évaluera la présence et la gravité de la tumeur ovarienne.
     
  3. Bilan préopératoire : Lorsqu’on détecte une masse suspecte ovarienne, un bilan basé sur des critères internationaux radiologiques (e.a. échographie, prise de sang, scanner, résonance magnétique) est proposé à la patiente.
     
  4. Laparoscopie diagnostique : Une intervention chirurgicale mini-invasive est réalisée dans la cavité abdominale pour établir un diagnostic précis et une stadification correcte (laparoscopie diagnostique). Ceci permet d’évaluer l’étendue des lésions à l’intérieur de l’abdomen de la patiente.
     
  5. Plan de traitement (chimiothérapie/opération) : Les résultats du bilan préopératoire et de la laparoscopie diagnostique sont discutés au sein de la Consultation Oncologique Multidisciplinaire gynéco-pelvienne. Ce groupe de travail rassemblant les chirurgiens, les onco-gynécologues, les oncologues, les radiothérapeutes, l’infirmière de coordination en oncologie et l’anatomopathologiste, décide du plan de traitement pour les patientes. En cas de cancer ovarien confirmé à la laparoscopie, deux options sont retenues :

    5 a. Chimiothérapie privilégiée avant opération : Le choix d’une chimiothérapie avant l’opération sera motivé par les arguments suivants : diminuer l’étendue des lésions existantes et rendre la chirurgie possible (stade avancé). Au niveau du déroulement, une cure de chimio d’une journée est réalisée toutes les trois semaines. Les patientes réagissent souvent très bien à la chimio et les diminutions des ballonnements et plaintes abdominales sont significatives. Une réévaluation est souvent effectuée après deux cures et permet ainsi de planifier l’opération juste après la troisième ou quatrième cure et de respecter le timing du plan de traitement. Deux ou trois cures de chimiothérapie seront planifiées après l’opération.

    5 b. Opération et ablation de la tumeur suivie de la chimiothérapie : Assez lourde, l’opération chirurgicale sera le premier choix de traitement si la mise au point (scanner et laparoscopie) confirme la faisabilité de l’acte (à savoir retirer toutes les lésions visibles). Environ 4 semaines après l’opération (afin de permettre à la patiente de récupérer), l’oncologue revoit la patiente et évalue son état de santé. 6 cures de chimiothérapie adjuvante sont encore planifiées après l’intervention chirurgicale toutes les 3 semaines.
     
  6. Accompagnement et suivi : Dès le premier bilan, l’onco-gynécologue, l’oncologue, l’infirmière de coordination en oncologie et la psychologue accompagnent la patiente. La COM (voir point 5) effectuera un suivi permanent de la patiente. En fonction de son état de santé, elle décidera, lors du trajet de soins, d’adaptations de son plan de traitement

Pour plus d'infos, téléchargez  l'itinéraire clinique complet tumeur ovarienne ou contactez notre Contact Center sur 02/221.92.21